warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!

Camargue


Paradis entre Terre et Mer
La Camargue abrite un patrimoine vivant exceptionnel et accueille de nombreuses espèces animales et végétales.
Cette région est une halte migratoire pour les canards et les nombreux oiseaux d’eau, on y recense 150 000 individus en transit chaque année. De nombreuses espèces hivernent sur l’étang du Vaccarès.
Ce paradis pour la biodiversité est le seul lieu de reproduction des Flamands roses. Au plus haut de l’été, on compte pas moins de 30 000 individus. C’est un sanctuaire sauvage, un ilot a été aménagé pour sa reproduction sur l’étang du Fangassier.

Le climat et l’environnement particuliers permettent le développement de végétaux adaptés,comme les Salicornes et les Saladelles qui ont la particularité de pousser en milieu salé, ainsi que le Lys des Sables qui fleurit dans les dunes.

Situé au cœur du Delta du Rhône, le patrimoine naturel camarguais est soumis à plusieurs contraintes qui le mettent en danger comme la pollution charriée par le Rhône, le recul des espaces naturels au profit de l’agriculture, la chasse ou encore la mer qui érode les plages du littoral.

Une réserve Naturelle Nationale a été créé au sud de l’étang de Vaccarès dès 1928 et la loi du 2 mai 1930 a permis le classement de la Grande et de la Petite Camargue comme monuments paysagers.

Le parc Naturel régional de Camargue à lui été créé en 1970 et couvre la majeure partie de la Grande Camargue. En outre, 193 000 hectares sont classés comme  réserve de la Biosphère par l’Unesco.